Fiabilité des différents médias Pokémon
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Chercheur
Ruine Maniac
Chercheur
avatar


Mar 4 Avr - 20:00

Si on veut débattre de Pokéscience, il faut déjà qu'on soit fixé sur comment interpréter les indices des différents médias.

En effet, un jeu principal, un message officiel, un spin-off, un anime, un film, un manga... Tous ne sont pas dirigés par les mêmes personnes.
Personnellement je ne m'étais pas intéressé dans le détail jusque-là à la fiabilité de ces différents médias, je partais juste du postulat que le jeu principal était la source la plus fiable, suivi de très près par l'anime et les films, puis les spin-off dans une moindre mesure, et le manga à la poubelle.
Mais j'imagine que c'est plus complexe que ça, qu'il y a une histoire de compagnie, mais aussi d'équipe. Si vous savez des choses à ce sujet, alors partagez !

Petite précision : fiabilité par rapport à quoi ? La fiabilité des médias n'a d'intérêt que dans le cadre des théories qui se veulent le plus proches possibles de ce qu'avaient imaginés les scénaristes. Ce qu'on cherche à savoir dans ce sujet, c'est "qui sont les scénaristes tout en haut de la chaîne, quel est le statut des scénaristes des autres médias, quelles sont leurs libertés par rapport au scénario de base ?".

(je fais ce post en réaction à la réponse de Gryffe sur la reproduction des légendaires)
Éleveur
eeveechou
Éleveur
avatar


Mar 4 Avr - 20:28

Personnellement, je place le jeu principal tout en haut, puis le reste à la même échelle. En effet, je pense que tout est tout de même vérifié, et que l'anime / films ne sont pas des sources plus fiables que les autres étant donné que c'est totalement différent du reste, et que l'univers, bien que similaire, comporte des différences. Mais selon moi, les films sont un peu au-dessus des autres, car je les pense plus travaillés, etc... Après ce ne sont que de simples spéculations !

Par contre, je comprend pas pourquoi mettre le manga en dernière position ! o:
Chercheur
Ruine Maniac
Chercheur
avatar


Mar 4 Avr - 20:46

Je ne me suis pas penché sur les gens qui s'occupent des différents médias, et ça nous permettrait de vraiment être fixé.

Mais rien que d'un simple coup d'oeil, on voit que les scénarios des mangas sortent complètement des scénarios principaux (Conseil 4 qui veut éliminer les dresseurs, humain et Pokémon qui fusionnent...). Ça dépend des mangas, mais globalement, j'ai cette impression. Donc je me dis que les scénaristes des mangas prennent beaucoup trop de libertés.

Je place en première position les jeux principaux, car il est clair que les scénarios de base sont pondus au moment de la conception des jeux. C'est à moment que tout est mis en place.
L'anime et les films sont quand même dans la continuité des scénarios des jeux, bien qu'il y ait des différences assumés (Masuda je crois, répondais qu'il fallait considérer ça comme des univers parallèles).
Interview de juillet 2016 a écrit:
Speaking of the movies and consequently the TV show, do the cartoons and the movies and the video games overlap? Is that all one Pokémon world, or are they two separate universes?
Masuda: basically it’s the same place. Looking at it as a parallel world, or in some select spots being a parallel world might be more accurate.
Source
Gamefreak gère (au moins en partie) l'anime il me semble, puisque c'est une sorte de pub pour les jeux vidéos. Le film doit être géré par des équipes assez proches de l'anime, et les scénaristes respectent la trame chronologique de l'anime (ainsi, on est capable de situer chaque film entre des épisodes précis). Tu as raison de souligner que les films ont au moins le mérite d'être plus soignés scénaristiquement, et donc plus fiable dans ce sens. Alors que les épisodes de l'anime sont trop nombreux, ils doivent enchaîner les histoires.
Intervenant
Nominoé
Intervenant
avatar


Mar 4 Avr - 21:07

Et puis l'animé (et les films par conséquence) sont canons aux jeux. Sachanobi dans les jeux (avec en dresseur d'origine Sacha).
Chercheur
Ruine Maniac
Chercheur
avatar


Mar 4 Avr - 21:14

Bien vu, ça va effectivement dans les deux sens l'influence !
Romancier
Unpuis
Romancier
avatar


Mar 4 Avr - 22:06

Je pense que le Manga est aussi très important. 

Même si je ne l'ai jamais eu entre les mains, j'ai crû comprendre qu'il apportait une version plus sombre de l'Univers, mais aussi plus réaliste par de nombreux aspects. Je pense même qu'un des créateurs de Pokémon avait un jour déclaré que la Manga était plus proche de ce qu'il  voulait avoir créé que l'animé ou les jeux. Après, je ne sais plus où j'avais lu ça, j'en conviens, à confirmer, donc. Après tout, ils sont un peu obligés de se restreindre devant les jeunes qui sont quand même leur public visé prioritaires.

Car s'il y a des éléments glauques chez certains Pokémon, on ne nous mets pas le nez dessus dans les jeux ou l'animé. Parfois avec une description de Pokédex, mais après, on passe le reste sous silence.

Le Manga, et surtout le début je crois, est par contre assez trash, allant jusqu'à tuer des Pokémon. Ce qu'on a jamais vu dans l'animé ou le jeu (ou juste évoqué via Ossatueur de Lavanville) mais qui marque bien que les Pokémon sont des êtres vivants qui, comme nous, meurent.
Romancier
Unpuis
Romancier
avatar


Mar 4 Avr - 22:29

Très franchement, je n'ai aucune idée d'où j'avais vu ça... J'en ai juste un vague souvenir. Peut-être que ça venait de Jonhninja à l'époque de neverused...
Chercheur
Ruine Maniac
Chercheur
avatar


Mar 4 Avr - 22:32

Comment troller en supprimant mon post parce que je me suis trompé de compte :ss
Ok je ferai des recherches cette semaine alors...
Émissaire
Germy
Émissaire
avatar


Mer 5 Avr - 14:00

Perso ce qui me gène avec le manga c'est le caractère des personnages qui a complètement changé.
J'ai lu un peu des 3 premières gen ainsi que la 5g et on retrouve un conseil des 4 pire que la team rocket (du genre on va tuer tous les dresseurs pour ne pas qu'ils viennent nous défier), un N psychopathe qui n'hésite pas à blesser ou voler des Pokémon sans aucun état d'âme, une Carolina encore plus psychopathe qui met la vie des challengers en danger sans jamais avoir une seule expression.
Bref je pense que les scénaristes se sont un peu emportés là dessus, au lieu de faire un monde asses "dark" mais réaliste, ils tombent dans le kikou dark tout le monde est méchant et s'en fiche, les Pokémon meurent mais personne n'est triste ect...

Après on peut y trouver un côté role play intéressant comme par exemple Munna qui mangent les rêves, mais pas ceux que l'on fait quant on dort, plutôt nos objectifs et ambitions. Le héros de Black/White s'en sert alors pour se concentrer car il est trop rêveur.
Sur ce point je pense que c'est plus proche d'un vrai univers Pokémon
Chercheur
Ruine Maniac
Chercheur
avatar


Jeu 6 Avr - 17:42

Alors après maintes recherches, voilà ce qu'il en sort.

L'univers Pokémon vient de Satoshi Tajiri. Il crée en 1989 la société de jeu-vidéo Gamefreak, mais pond des jeux random. Il invente le concept de Pokémon en découvrant les câbles link en 1991 (ou un peu après ?). Il passe son temps à inventer les Pokémon, et en 1996 sort les premiers jeux Vert et Rouge. Au départ, le jeu se basa sur plusieurs idées du studio Creatures (qui fait aussi des jeux-vidéos). Satoshi bossa à ce moment pour l'éditeur Nintendo. Depuis, Gamefreak s'occupe de créer tous les jeux principaux Pokémon.
Creatures, créé en 1995, s'est par la suite occupé du TCG (jeu de cartes), et de quelques jeux-vidéos Pokémon (parmi d'autres franchises) : Pokémon Ranger, Poképark...

Ce qu'on connaît comme the Pokémon Company, c'est une coentreprise crée en 1998 (après la 1G et 2G). Elle gère la marque Pokémon à travers le monde, et est l'association de Gamefreak, Nintendo et Creatures, les trois sociétés mères qui ont des parts égales.

Qu'en est-il des spin-off ?
La franchise Donjon Mystère est détenue par une société à part : Chunsoft (maintenant Spike Chunsoft après une fusion). On constate que l'équipe de Gamfreak ne gère pas ces jeux donc. On note juste que Ken Sugimori s'est occupé de l'illustration des jaquettes de quelques Donjon Mystère.
Colosseum, XD, Trozei, Batte Revolution et Shuffle sont gérés par la société Genius Sonority. Cette société appartient à Nintendo et Pokémon Company (en part actionnariale ?).
Pareil pour GO géré par Niantic, qui semble attaché d'une certaine façon à Google, Nintendo et Pokémon Company.
Hal Laboratory, affilié à Nintendo, s'est occupé de Snap, Stadium, et Ranger en coopération avec Creatures.
Ambrella a fait entre autre Dash et Rumble, et est affilié à Nintendo.
Il y a pleins d'autres petites sociétés qui se sont occupées de spin-off oubliés... Bref, on constate que ce n'est pas Gamefreak qui dirige les projets de spin-off, mais the Pokémon Company, indirectement en tant qu'éditeur (via Nintendo) des différentes sociétés qui développent ces jeux.

Il faudrait voir plus en détails l'organisation des équipes des jeux-vidéos, et des scénaristes.
Gryffe
avatar


Jeu 6 Avr - 18:10

Ruine Maniac a écrit:
Creatures, créé en 1995, s'est par la suite occupé du TCG (jeu de cartes), et de quelques jeux-vidéos Pokémon (parmi d'autres franchises) : Pokémon Ranger, Poképark...

Ça expliquerait donc pourquoi les rangers utilisent le capstick dans l'animé et les films au lieu d'être de simples dresseurs comme dans le canon principal : tout le background qui tourne autour des rangers et de leur fonctionnement dans le spin-off serait donc au moins semi-canon (j'imagine que les rangers de l'opus principal ne se servent pas de capsticks parce que ça poserait plein de questions pour le joueurs qui connait pas le spin-off et de problèmes techniques superflus côtés devs comme l'animation d'entrée et de sortie des combats des Pokémons, c'est une solution de facilité quoi).

Le média Pokémon dont je me méfie le plus, c'est l'animé personnellement. Un animé qui a une portée aussi mainstream est soumis à une pression immense dû à son format, aussi bien au niveau de la violence qui peut être montrée que de la complexité de son intrigue, sans parler du fait qu'aucun épisode ne peut avoir de conséquences permanentes sur le statut quo (parce que bon, avec plus de 500 ou 600 épisodes à l’heure où j'écris, si le monde de l'animé était secoué d'un changement majeur tout les 40 épisodes, il serait impossible à débuter aujourd'hui).

Toutes ces contraintes font que je suis toujours très sceptique quand à tout ce qui touche à l'animé. Ça ne veut pas dire qu'il faut tout jeter hein, l'animé nous a donné de la matière très, très sympa à analyser (notamment en ce qui concerne les pouvoirs surnaturels des humains psychiques et des pokémons spectres et psys), mais il faut opérer un tri dans tout ça. Et évidemment, à partir de là, dès que la subjectivité rentre en jeu et sauf intervention directe des créateurs, on va se lancer dans des débats sans fins.

Typiquement Tobias - je ne le considère que comme un plotdevice facile et jetable pour maintenir le statut quo de la série en empêchant un Sacha plus puissant qu'il ne l'a jamais été de gagner, et je pourrais avancer des arguments pour soutenir ça comme le fait qu'un dresseur avec deux légendaires dans son équipe sorte de nulle part sans réputation qui le précède et ne soit plus revu ni mentionné ensuite. Mais d'autres penseront qu'il faut le prendre en compte et commenceront à bricoler des théories diverses et variées pour caser son latios et darkrai dans la continuité des films.

Le mieux au quel on puisse aspirer de ce côté là, c'est un consensus général sur le "degré" de fiabilité de tel ou tel élément au cas par cas. Sachanobi ? Finalement intégré au jeu, canon à 100%. Tobias ? Probablement juste le produit d'un stagiaire.


Dernière édition par Gryffe le Jeu 6 Avr - 22:27, édité 1 fois
Intervenant
Nominoé
Intervenant
avatar


Jeu 6 Avr - 19:58

Oui mais après pour l'animé, on peut toujours trouver quelque chose (notamment pour Tobias). Attention c'est très subtil :


MONDES PARALLELES MOZAFUCKA !

Tiens tiens ! Bon ça peut paraitre un peu tiré par les cheveux mais c'est assez cohérent ! J'ai écrit une théorie là-dessus je vais de suite la publier.
Chercheur
Ruine Maniac
Chercheur
avatar


Jeu 6 Avr - 20:32

Si je te suis Gryffe, le spin-off Ranger, étant géré par Creatures de Pokemon Company, est assez pris en compte dans l'anime. Au contraire des autres spin-off qui n'ont aucune répercussion sur l'anime, étant gérés par des sociétés "étrangères" à Pokémon Company ? Dans ce cas, ce serait une bonne illustration des conséquences de cette organisation, c'est cool !

Pour Tobias, et autres plotdevices, effectivement. À la limite ce n'est pas gênant d'inventer des théories pour trouver une logique à tout ça, tant que ça ne parasite pas toutes les théories bêtement. Enfin, je ne vais pas développer ça ici, ça porte sur la nature des théories, un autre sujet.

En tout cas, ce que tu soulignes ici, c'est ce que j'appelle les contraintes qui s'appliquent aux médias. Grossièrement, il y a pour moins deux gros types de contraintes : technique et scénaristique.
Le jeu comme l'anime sont évidemment soumis à ces contraintes, mais pas de manière égale. Le jeu me semble bien plus soumis aux contraintes techniques, et l'anime aux contraintes scénaristiques. Je réservais une discussion sur ça pour plus tard, car si ça ne vous gêne pas, je pense qu'on ferait bien de d'abord mettre au clair l'organisation des équipes (surtout en charge du scénario) pour chaque média.
Gryffe
avatar


Jeu 6 Avr - 22:46

Ruine Maniac a écrit:
Si je te suis Gryffe, le spin-off Ranger, étant géré par Creatures de Pokemon Company, est assez pris en compte dans l'anime. Au contraire des autres spin-off qui n'ont aucune répercussion sur l'anime, étant gérés par des sociétés "étrangères" à Pokémon Company ?

Si t'as le temps et que ça t'intéresse, y'a un ranger qui apparait dans le film sur Manaphy, ainsi que dans quelques épisodes de l'animé, notamment l'arc RSE où Max rencontre / se fait kidnapper par Deoxys et le groupe reçoit l'aide d'un ranger pour le retrouver. Y'a même une séquence de capture au capstick. Reste que même si ils sont présents périodiquement, je ne crois pas me souvenir que l'animé aille dans les détails de leur existence ou qu'un arc se focalise entièrement sur les rangers. Il faut se plonger dans les jeux pour avoir toutes ces infos (Nuit sur Almia est sans doute le plus complet de ce point de vue là, on y rencontre même les chercheurs qui ont créé le capstick et l'idéologie derrière dans une quête annexe post-game).

De ce que j'en sais, les autres spin-offs n'ont effectivement eu aucun impact sur l'animé. Sauf bien sûr si on compte les épisodes spéciaux (comme ceux-ci).
Laborantin
Baalouga
Laborantin
avatar


Mar 18 Avr - 12:26

Nominoé a écrit:
Et puis l'animé (et les films par conséquence) sont canons aux jeux. Sachanobi dans les jeux (avec en dresseur d'origine Sacha).

Pour moi les jeux et l'anime n'ont rien à voir. Le Sacha du jeu d'où provient le Sachanobi n'est pas le même que le Sacha de l'anime.
Déjà si on prend en compte toutes les histoires, toutes les résolutions d'intrigues se ferraient 2 fois et de manière différentes. Par exemple la Ondine ou le Pierre de l'anime me semble vivre une aventure différente dans l'anime et dans le jeu. Et les résolutions de conflit se ferraient deux fois, par exemple le réveil de Groudon et Kyogre.
Pour tout ce qui est intrigue / histoire je considère devoir prendre une des deux sources pour citer.

Par contre comme beaucoup de monde je mets l'anime juste en dessous du jeu pour tout ce qui est Pokémon.
Contenu sponsorisé




Aller à la page : 1, 2  Suivant