Caractéristiques des types, explication des résistances et faiblesses
Rédaction
avatar


Jeu 11 Mai - 15:51

Attention a écrit:
Il s'agit d'une théorie scénaristique, qui se veut le plus fidèle possible au scénario des jeux-vidéos.
Cet article vous aidera à mieux retenir les résistances et faiblesses de chaque type, et à mieux comprendre l'attribution d'un type à un Pokémon.
À noter que chaque type possède un panel de thématiques/caractéristiques (l'utilisation de feu, la constitution minérale, etc), qui font qu'un Pokémon avec au moins une de ces thématiques se voit obligatoirement attribuer ce type. Il faut dissocier ces thématiques décisives dans l'attribution d'un type des thématiques plus globales et non-décisives, qui peuvent se retrouver chez plusieurs types (la lune, l'obscurité, etc).

Qu'est-ce qu'un type ?

Avant tout qu’est-ce qu’un Pokémon ? Déjà, il s’agit d’un être vivant. Ni une bactérie, ni un végétal, ni un champignon, ni un animal, ni un humain. En tout cas pas strictement, ils ont juste des caractéristiques plus ou moins communes avec un ou plusieurs de ces règnes. En fait les Pokémon constituent un règne à eux seul. Et ils ont un métabolisme qui leur est propre.
Après le terme de Pokémon regroupe tout un tas de créatures très différentes les unes des autres, qui sont classées de plusieurs manières. L’une d’elle est la classification par type.
Soyons clair, un type ne doit pas être confondu avec un élément ! Certes, certains types sont assimilés à des éléments fondamentaux, comme le feu, mais d'autre, par exemple insecte ou ténèbres, pas du tout !
Larousse a écrit:
Catégorie formée par un ensemble de propriétés, de traits généraux.
Un type n’a rien à voir avec « une essence qui constitue et anime le monde », ce n’est pas un élément dans le sens platonicien, qu’Arceus sort de son chapeau magique. Ce n'est qu'une catégorie attribuée par l'Homme à partir d'observations. L'attribution d'un type à un Pokémon répond à plusieurs critères. Nous allons donc voir lesquels.

Caractéristiques des types

Acier

Les Pokémon acier sont constitués, au moins en partie, de métaux. Dans une écrasante majorité de cas, il s’agit bien d’acier, c’est-à-dire un alliage de fer et de carbone. Dans de rares cas il s’agit de fer. Le métal qui constitue Registeel est le seul inconnu.
Les Pokémon de ce type intègrent dans leur organisme plus de particules métalliques (certaines descriptions Pokédex parlent de « minéraux », la plupart mentionne le fer) que la moyenne, par absorption, dépôt ou alimentation.
Ils peuvent travailler le métal de leur corps par la pression ou la chaleur (comme la roche métamorphique), mais aussi en mettant leur corps à l'épreuve, ce que font Airmure et Scalpion. Genesect est le seul cas de Pokémon avec une armure créée artificiellement.
Cette carapace métallique leur offre une grande résistance, leur conférant des défenses très élevées notamment sur le physique, en dépit d'une grande lenteur du fait de la lourdeur de l’acier.
Une majorité de Pokémon acier ont, malgré des éléments métalliques, un corps biologique. Tous ne sont donc pas des Pokémon mécaniques avec un métabolisme à part.
Les étoiles et les météorites sont associés au type acier, ces corps célestes étant constitués de « métaux » (d’après les astronomes), voire de fer. Le magnétisme est quant à lui constamment lié à ce type.
Sensibilité aux types a écrit:
- Immunités : Le poison ne peut pas pénétrer leur carapace d’acier. Pour certains, leur organisme n'étant pas biologique, le poison ne leur fait rien.
- Résistances : Les types acier grâce à leur armure blindée résistent à quasiment toute attaque corporelle.
L’acier résiste à des températures très basses, donc à la glace.
Les attaques des types psy et fée jouant respectivement sur l'esprit et le charme ne les touchent pas plus, ayant un "cœur de fer", ou pour être plus précis, étant impassibles. C’était également la raison de leur ancienne résistance à la peur induite par les types ténèbres et spectre.
- Faiblesses : Comme les types roche, les types acier craigne les attaques sol qui les émoussent et combat qui froissent la tôle.
La ferraille recouvrant ces Pokémon diffuse très bien la chaleur et peut fondre.
Notons que l’acier est inoxydable et donc ne craint pas de rouiller dans l’eau, au contraire d’une croyance populaire.

Combat

Les Pokémon combat sont voués à un entraînement rigoureux pour perfectionner leur corps et leurs techniques martiales. Ils sont donc adeptes du combat, aiment se confronter à ce qui les entoure.
Ils cherchent à optimiser leur art par la maîtrise de soi. La discipline de leur corps doit leur permettre d'améliorer leur aura, à condition de respecter certaines valeurs morales. Cette maîtrise leur permet d'exploiter leur aura et de ne pas forcément dépendre du physique.
Très attentifs à ce qui les entoure, ils ont des sens aiguisés. Ce sont des Pokémon très offensifs qui délaissent souvent la défense. Seuls quelques rares cas comme Hariyama ont entraîné leur corps de telle manière à ce qu’ils peuvent encaisser des coups.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : Les types combat savent garder leur sang-froid face aux attaques ténèbres, ayant confiance en leurs capacités physiques.
Les rochers s'éclatent contre leurs muscles tendus.
La discipline de leur corps leur permet de faire abstraction des piqures d’insecte.
- Faiblesses : Les types combat délaissent trop leurs capacités cognitives, les rendant manipulables, donc vulnérables aux ondes psychiques et aux charmes féériques.
Ils s'exercent au combat terrestre, et se retrouvent démunis face aux attaques aériennes.

Dragon

Les Pokémon dragon s'apparentent souvent à des reptiles pourvus d'ailes crachant du feu. Mais ce n'est que la vision occidentale du dragon, et ceux-ci doivent répondre à des caractéristiques précises, que ne possède pas Dracaufeu malgré son apparence.
Les Pokémon dragon représentent les forces déchaînées de la nature et par conséquent ne la craignent pas.
Comme dans la mythologie chinoise, ils peuvent être visibles dans les nuages, ce qui explique le type dragon d'Altaria malgré sa morphologie d'oiseau.
Symboles de puissance, ils se démarquent d'ailleurs par une force incroyable, étant le type avec les statistiques les plus élevées.
Ils ne crachent pas à proprement parler du feu, celui-ci n'ayant pas les mêmes propriétés. Il s'agit d'une solution chimique, qui, comme le feu grégeois, brûle n'importe quoi sans distinction.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : Les types dragon étant des manifestations suprêmes de la nature, ils ne craignent pas les éléments naturels : le feu, l'eau, l'électricité et les plantes.
- Faiblesses : Les Pokémon dragon craignent leur propre puissance dévastatrice, et n'ont aucune immunité contre leurs congénères, qui restent leur meilleur prédateur au sommet de la chaîne alimentaire.
Le froid met la nature au repos, et donc affaiblit considérablement ces Pokémon, qui s’isolent dans leur grotte.
Enfin, les fées sont les bêtes noires des dragons, abusant de charme et de sortilège pour les terrasser dans les contes.

Eau

Les Pokémon eau sont amphibiens dans la mesure où même s'ils vivent essentiellement en milieu aquatique, ils sont capables de rester à la surface. Ils possèdent donc plusieurs systèmes de respiration. Azumarill par exemple a des branchies et des poumons.
Ils ne sont pas forcément bons nageurs, comme le prouve Qwilfish. Mais sont tout de même plus à l'aise dans l'eau que sur terre, et possèdent très souvent le talent Glissade.
Ayant besoin d'eau pour vivre, ils risquent la déshydratation, et se prémunissent souvent par une muqueuse, sorte de graisse qui peut les rendre glissants. Cette muqueuse en plus de leur éviter le dessèchement, peut les immuniser à la brûlure, comme l'atteste le talent Ignifu-Voile.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : Les types eau ne craignent ni les attaques glace ni les attaques eau, étant eux-mêmes constitués d’eau.
Leur corps humide leur permet de prendre difficilement feu.
L’acier ne rouille pas mais perd en tranchant dans l’eau.
- Faiblesses : Avec leur corps rempli d'eau, ils conduisent très bien l'électricité qui se diffuse et touche leurs organes vitaux.
Les plantes prolifèrent en milieu humide et se nourrissent d’eau. Les attaques végétales deviennent donc dangereuses pour les types eau.

Électrique

Les Pokémon électriques produisent de l’électricité ou la stockent. Ils ingurgitent l'électricité pour se recharger, et y sont souvent immunisés. En maîtrisant les chocs électriques qu'ils injectent, ils peuvent se soigner de la paralysie ou au contraire paralyser l'adversaire.
Ces Pokémon sont très énergiques et sont dotés d'une grande vitesse grâce à l'électricité qui les parcourt, comme le prouve le talent Motorisé.
S'ils génèrent leur propre électricité, ils le font de plusieurs manières : à l'aide d'un organe qu'ils contractent comme Elekid, par frottement comme Lainergie, par des charges opposées comme Loupio. Quelques-uns, Raichu par exemple, génèrent trop d'électricité et sont obligés de la relâcher.
L'électricité de ces Pokémon produit également un champ magnétique d’après plusieurs descriptions du Pokédex.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : Les types électrique sont naturellement résistants à l'électricité parcourant leur corps, qui peut même les recharger comme des piles.
Le courant électrique provoque un champ magnétique qui déstabilise les attaques acier qui y sont réceptifs.
Le magnétisme désoriente aussi les types vol et leurs attaques verticales.
- Faiblesses : Si les type électrique sont recouvert de terre, le courant électrique devient instable et dangereux pour le Pokémon. Une attaque sol peut également décharger un pokémon électrique, le privant d’énergie.

Fée

Les Pokémon fée trouvent leur source dans les contes de fée du Moyen-Âge occidental, d'où leur lien très fort avec la région de Kalos. Elles empruntent les mêmes caractéristiques que les fées de notre folklore : beaucoup vivent cachés comme Mélofée, et très proche de la nature, ils tirent leurs pouvoirs de cette union à la manière des nymphes, comme le prouve Flabébé et sa fleur. D'autres au contraire sont dépendants des humains, comme Snubbull et Gardevoir.
Dans le folklore, les fées sont soit bienveillantes, soit malicieuses (souvent dangereuses même), et usent de charmes et sortilèges. Les Pokémon fée sont donc considérés à tort comme "féminins". On retrouve ce côté bienveillant chez Marill qui sauve de la noyade, ou Tokégiss qui célèbre la paix. Le côté malicieux se retrouve chez Trousselin, Farfaduvet ou Mysdibule. Mais, et Rondoudou, Granbull, Cocotine et Cupcanaille, qu'ont-ils de féeriques ? Ils séduisent, que ce soit par leur musique, leur mignonnerie, leur parfum, ou leur saveur.
Si les créatures lunaires ne sont pas constamment associées au type fée, en revanche les fées tirent certains de leurs pouvoirs de la lune.
Sensibilité aux types a écrit:
- Immunités : Les types fée, créatures délicates en union avec la nature, ne craignent pas les dragons qui sont les forces sauvages de la nature. Leur magie est spécialement conçue pour se protéger de ces créatures.
- Résistances : De même, ils connaissent bien les insectes, autres habitants de la nature, et savent se prémunir de leurs piqures.
La combativité des guerriers, qu'ils servent le bien ou le mal, se heurte à l'aura bienveillante et au charme des types fée. Ces techniques ordinaires ne sont de toute façon pas adaptées contre des créatures fabuleuses usant de magie.
- Faiblesses : Le poison souille la pureté des fées, qui dépérissent.
Dans le folklore, l'acier a des vertus magiques. Il s'agit de la meilleure arme contre les fées, il les repousse et agit comme un poison.

Feu

Les Pokémon feu produisent le feu par eux-mêmes. Ils peuvent avoir besoin de carburant pour entretenir leur flamme : toxines, charbon, pierres, énergie vitale, baies... Il leur suffit de manger pour entretenir la flamme qui se produit alors dans leur ventre, généralement stocké dans une poche. C'est la très haute température interne des Pokémon feu qui facilite la combustion.
Puisqu'ils sont habitués à des températures élevées, ils sont immunisés à la brûlure. Le feu peut même les renforcer en augmentant leur température interne, comme le fait le talent Torche.
Certains ont le sang chaud (voire ont du magma à la place du sang) et ont besoin de maintenir la chaleur pour vivre comme Pyroli, tandis que d'autres ont le sang froid et doivent relâcher la chaleur comme Salamèche.
Ils sont alors toujours très actifs, et doivent se défouler. Leur humeur et leur état de santé influent donc sur leur flamme.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : Les types feu dégagent des vagues de chaleur qui font fondre la glace et l'acier ou roussissent les types plante et insecte avant que ceux-ci ne puissent attaquer.
Bien sûr ils supportent la chaleur et donc les attaques feu, qui bien souvent ne font que raviver leur flamme.
Enfin le feu est le seul élément hostile de la nature que les fées ne peuvent dompter. On verra souvent des fées dans les rivières, forêts ou montagne, mais jamais dans des volcans.
- Faiblesses : Les types feu ont besoin de dioxygène pour la combustion, et les attaques eau, sol et roche étouffent les flammes.

Glace

Les Pokémon glace résistent et utilisent le froid pour se défendre. Cela ne veut pas dire qu'ils sont composés de glace pour autant. Ils peuvent simplement à l'exemple de Kaimorse ou Mammochon posséder une épaisse couche de graisse ou de poils qui les protège. Leurs bactéries peuvent aussi être cryo-résistantes, c'est à dire expulser l'eau et durcir les parois cellulaires pour éviter tout risque d'explosion. Ainsi certaines parties du corps exposées au froid prennent la glace sans affecter le Pokémon.
Ils peuvent aussi retenir la chaleur pour ne pas la gaspiller. Bien sûr les températures extrêmes qu'ils subissent les immunisent à la gelure.
Ces Pokémon tirent profit du terrain pour piéger leurs proies, à l'instar d'Oniglali qui gèle l'air. Ils peuvent se camoufler dans les tempêtes de neige grâce au talent Rideau Neige.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : Les types glace ne sont pas beaucoup affectés par le froid, en étant naturellement prémunis.
- Faiblesses : Ils craignent en revanche la chaleur qui fait fondre leurs parties glacées, et ne peuvent l'expulser à cause de leur isolation.
Les matières tels la roche et l'acier, plus dures que la glace, sont capables de la briser. Ce n’est pas sans rappeler les scies capables de découper des blocs de glace.
De même les attaques combat sont spécialement conçues pour briser la glace.

Insecte

Les Pokémon insecte suivent des étapes de développement similaires, avec des modes de vie continues entre les évolutions, et avec seulement excroissance de certaines parties, ou une métamorphose complète avec un stade de nymphe. Ils habitent dans tous les milieux mais se nourrissent essentiellement de végétaux.
Ils sécrètent des enzymes comme de la soie pour piéger leurs proies, et sont souvent munis de pinces, de mandibules ou de dards pour inciser.
Ils possèdent une carapace chitineuse, qui peut être recouverte de poils, dans leur forme évoluée, et des articulations très souples qui servent d'amortisseurs.
Ces Pokémon se déplacent et attaquent presque toujours en essaim pour pallier à leurs faibles aptitudes en combat.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : Les types insecte ne craignent pas les tremblements grâce à leurs articulations qui amortissent les chocs.
Les attaques plantes ne pénètrent pas leur armure chitineuse et sont repoussés par les enzymes des types insecte.
Ces Pokémon par leur petite taille et leur agilité sont très difficiles à attraper, et ne conviennent absolument pas aux techniques de combat.
- Faiblesses : Leur carapace prend facilement feu et ne résiste pas aux assauts des oiseaux et aux rochers coupants.

Normal

Les Pokémon normal n'ont pas de métabolisme particulier, ce qui donne l'impression qu'ils se rapprochent des animaux ou humains. En fait ils utilisent, comme les Pokémon combat, leur force brute pour attaquer, à la différence qu’aucun entraînement spécial n’est requis : Il n’est pas nécessaire de suivre des gestes précis. Là encore le physique n'est pas obligatoire, ils peuvent utiliser leur énergie vitale (Ultralaser) ou simplement bailler, crier (Megaphone, Hurlement)... Cette absence de technique explique pourquoi ces attaques ne sont pas particulièrement efficaces contre les autres types.
Les attaques de type normal sont donc les plus courantes car n'importe qui peut les utiliser. Mais les Pokémon de type normal en font une affinité de combat.
Sensibilité aux types a écrit:
- Immunités : Les types normal représentent la vie banale et rationnelle, et donc le surnaturel quand bien même il existe, ne les concerne pas.
- Faiblesses : Seules les techniques de combat sont pensées pour leur infliger des dégâts critiques.

Plante

Les Pokémon plante sont curieusement constitués, car le règne végétal et "animal" cohabitent. Cette cohabitation peut être pacifique comme dans le cas de Bulbizarre, ou conflictuelle, comme dans le cas de Parasect. Nous pouvons nous demander jusqu'à quel point Empiflor, Ceriflor ou Gaulet sont des végétaux. Mais rappelons-nous qu'un Pokémon, n'a pas de biologie propre au règne animale. En fait nous pouvons dire que les Pokémon de type plante empruntent des caractéristiques végétales dans leur fonctionnement.
Ils tirent les nutriments nécessaires à leur croissance essentiellement de la chlorophylle, mais aussi de la photosynthèse ou en tirant profit d'autres organismes avec des techniques invasives.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : La surface des Pokémon plante est hydrophobe (n'absorbe pas l'eau), et donc par effet lotus les gouttes d'eau ne pénètrent pas dans les interstices.
Ils sont très mauvais conducteurs d'électricité.
Ces Pokémon ne craignent pas les tremblements de terre, ayant leurs racines profondément ancrées dans le sol.
Vivant dans le même écosystème, et savent se prémunir des attaques plantes qui leurs sont connues.
- Faiblesses : Les types plante craignent le froid, ralentissant leur cycle de vie pour économiser les nutriments qui se font rares.
Ils sont de bons combustibles à partir du moment où ils ne sont pas humides, comme nous le montrent les feux de forêt.
Ces Pokémon sont très affectés par le poison qui vient entraver leur croissance et se répand rapidement dans leur organisme bien irrigué.
Ils redoutent les insectes et oiseaux capables de déchiqueter leurs feuilles.

Poison

Les Pokémon poison usent de substances chimiques pour se défendre et attaquer. Si cette toxicité peut provenir de l'environnement, comme Tadmorv, le poison est bien souvent sécrété par les Pokémon eux-mêmes. Il agit par contact cutanée (Toxitouche, Point Poison), par inhalation à l'aide de gaz, ou par injection en se servant d'objets tranchants.
Ces Pokémon ont donc de grandes chances d'empoisonner l'adversaire. Leurs toxines s'attaquent alors aux molécules.
Les Pokémon poison sont particulièrement repoussants par leur aspect, leurs couleurs violâtres ou leurs odeurs, ce qui dissuade les autres Pokémon de les prendre pour proie.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : Les types poison ont un métabolisme hostile à toute forme de vie qui n'y est pas préparée, et les plantes dépérissent en voulant l'attaquer.
Les charmes des fées ne sont pas très efficaces contre les Pokémon poison repoussants.
Ces Pokémon ne craignent pas plus les enzymes des insectes dissouts par le poison.
Le poison suintant de leur corps rebutent les types combat à frapper alors que l'entretien de leur corps est primordial.
Par habitude ou par des poisons agissant comme anticorps, ils ne ressentent pas le poison en petite quantité
- Faiblesses : Comme dans les fosses, il suffit d'enfouir les types poison sous terre pour qu'ils se décomposent.
Les ondes psychiques provoquent un état de stress qui trouble la sécrétion de toxines par les glandes.

Psy

Les Pokémon psy délaissent la maîtrise de leur corps pour se concentrer sur la maîtrise de l'esprit et développer leurs facultés intellectuelles. Ce qui fait qu’ils ont de faibles aptitudes physiques, mais au contraires de fortes aptitudes spéciales.
Par la force de la pensée ils arrivent à influer sur le monde physique, et font donc de la psychokinèse : télékinésie, lévitation, empathie... Le type psy peut se développer en maîtrisant les émotions ou les rêves, la preuve avec Gardevoir et Mushana. Ainsi la méditation est mise en avant.
Ainsi, le cosmos est systématiquement représenté par le type psy, symbolisant le 7ème chakra, le plus haut niveau de conscience. On prête aussi souvent des pouvoirs télékinésiques aux extraterrestres.
Beaucoup tirent leurs pouvoirs psychiques des astres, qui dans le folklore ont toujours eu des propriétés magiques. Ainsi Lugia ou Jirachi sont de type psy. Les pierres peuvent aussi conférer des pouvoirs psychiques, comme c'est le cas pour Groret ou Staross dont le joyau sert même de cœur.
Les Pokémon psy ont besoin d'énormément de concentration, et ils peuvent très vite être déstabilisés. Ils sont donc phobiques.
Une grande intelligence n’est pas forcément une condition pour être de type psy. Ramoloss est un Pokémon d’une grande débilité apparente à cause d’une amnésie.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : Les types psy sont capables de se prémunir contre les intrusions psychiques en se créant des barrières mentales.
Ils transcendent la force corporelle qui n'atteint pas leur esprit.
- Faiblesses : Les types psy ont besoin de se concentrer, et sont phobiques des type spectre ou insecte qui viennent les perturber avec leurs attaques.
De même les attaques ténèbres éprouvent psychologiquement, de la même manière que nous avons peur de ce qui peut se cacher dans le noir.

Roche

Les Pokémon roche sont composés en partie ou entièrement de roches. Ces roches se forment de trois façons. La roche magmatique est formée par la solidification du magma, à l'exemple de Volcaropod. La roche sédimentaire est formée par l'accumulation en couches de résidus emmenés par le vent ou le courant : c'est le cas des fossiles. Enfin la roche métamorphique est formée par la chaleur et la pression, ce qui emmène à une recristallisation, comme Nodulithe.
La roche offre toujours à ces Pokémon de très bonnes défenses, mais peut être friable : elle se détache du corps du Pokémon ou tombe en poussière. Il suffit alors à ces Pokémon d'intégrer de nouvelles roches à leur corps, souvent en les ingérant.
Cette malléabilité de leur carapace rocheuse se retrouve dans la capacité Poliroche ou le talent Armurouillée qui leur permettent de s'en débarrasser partiellement pour augmenter leur vitesse. Sans ça le poids de la carapace les rend très lents.
Sensibilité aux types a écrit:
- Résistances : La roche isole très bien de la chaleur des flammes.
Les attaques poison, vol et normal, quant à elles, n'arrivent pas à percer l'épaisse carapace de pierre.
- Faiblesses : La carapace de ces Pokémon s'érodent facilement à cause des attaques eau, sol et plante.
L'acier est plus dur que la roche, et peut donc la briser, comme les pioches des mineurs.
De même un karatéka peut casser en deux un bloc de parpaings.

Sol

Les Pokémon sol sont les plus difficiles à caractériser, de par leurs nombreuses divergences, leur seul point commun étant leur lien étroit au sol. Ainsi Marcacrin renifle continuellement le sol, tandis que Donphan, en plus de vivre dans des endroits secs, roule en boule. Certains vivent dans la boue tels Limonde ou Laggron. D'autres comme Ningale ou Barbicha modèlent le terrain avec des tunnels et des secousses sismiques. Enfin, beaucoup comme Kaorine ou Golemastoc sont composés de terre.
Ils ne risquent pas l'hydratation, et la poussière qui se dépose sur leur peau leur offre une protection supplémentaire.
Ces Pokémon tirent pleinement parti du terrain grâce à leurs capacités, mais aussi grâce à leurs talents qui leur permettent de se camoufler dans les tempêtes de sable. Ils peuvent aussi piéger l'adversaire en l'enfonçant dans le sol, comme le font Triopikeur et Kraknoix avec leur talent Piège.
Sensibilité aux types a écrit:
- Immunités : Les types sol ne sont jamais touchés par l'électricité qui emprunte le chemin le plus court, et s'arrête préférentiellement à leur peau couverte de terre pour rejoindre le sol.
- Résistances : Le poison, à cause de la carapace de ces Pokémon, les atteint difficilement.
Le sol (gravier, sable, limon, argile) étant constitué de roches, une attaque roche affecte peu ce type de Pokémon.
- Faiblesses : Les types sol sont sensibles au froid mordant qui recouvre leur terrain par une couche givrée ou un épais manteau de neige.
L'eau s'infiltre facilement à travers leur carapace et rend leur structure boueuse et instable.
Ces Pokémon redoutent aussi les attaques plante qui percent le sol par leurs racines et le recouvrent.

Spectre

Les Pokémon spectre sont des incarnations de phénomènes paranormaux, ce qui fait qu’ils sont quasiment toujours liés à la mort. La plupart du temps, ils naissent à partir de l’âme d’un défunt. Comme le prouve Motisma ou Branette, l’imagination ou les pensées négatives des gens peuvent également donner vie aux spectres. Certains Pokémon, comme Noctunoir, Giratina ou Hoopa, sont capables de communiquer avec les autres dimensions.
Ils jouent sur la terreur que provoque leur présence, et vont souvent jusqu'à aspirer l'énergie vitale des gens, nécessaire à leur survie.
Les Pokémon spectre fréquentent les lieux lugubres où les visiteurs sont fragiles émotionnellement : manoirs, forêts, marais, cimetières, ruines... C’est également la raison de leur lien très étroit avec la nuit et l’obscurité.
Ils se matérialisent dans des objets/corps qui prêtent au fantasme. C’est ce qui rend ces Pokémon « vivants » : en se matérialisant, ils sont soumis à la faim ou à la fatigue. En revanche l’enveloppe qu’ils revêtent est éthérée, ce qui leur permet de traverser les murs.
Sensibilité aux types a écrit:
- Immunités : Les types spectre ne peuvent pas être touchés par la force brute des types combat ou normal grâce à leur enveloppe éthéré.
- Résistances : Ils n'ont pas de métabolisme biologique (ou du moins il n'est plus fonctionnel), et le poison comme les enzymes des insectes ne leur font pas grand-chose.
- Faiblesses : Ces Pokémon sont très réceptifs à la peur et autres pensées négatives avec lesquelles ils prennent forme. Ainsi, ils sont tourmentés par les types spectre et ténèbres.

Ténèbres

Les Pokémon ténèbres apparaissent comme mauvais, apportent ou annoncent le malheur. Pas forcément foncièrement mauvais, ils peuvent juste délaisser l’éthique ou subir une mauvaise réputation. L’attribution de ce type est donc entièrement basée sur un jugement de valeurs.
Reste la question de ce qui est amorale, et donc mauvais. Tout Pokémon en est capable, mais les types ténèbres, par leur mode d'existence, sont jugés mauvais à un tel point que le mal n'est plus accepté.
Ils sont à tort confondus avec des Pokémon obscurs, nocturnes alors que ce n'est pas forcément le cas (pensons à Noarfang ou Cresselia par exemple), même si ces deux caractéristiques se recoupent souvent, car pour effectuer une attaque vicieuse le mieux est d'agir dans le noir.
Ce sont toujours de redoutables prédateurs très portés sur l'offensive.
Sensibilité aux types a écrit:
- Immunités : Les attaques spirituelles ne peuvent pas toucher les types ténèbres, leur esprit étant totalement fermé.
- Résistances : Ils sont endurcis et ont difficilement peur des attaques spectre ou ténèbres.
- Faiblesses : Les insectes sont souvent utilisés comme pendentifs contre les forces du mal, comme les scarabées en Egypte. Leur vision nocturne (nyctalopie) peut également être une raison, même si dans ce cas le type spectre aurait également dû être faible au type insecte.
Les types ténèbres ont leurs contestataires, les nobles types combat et les bienveillants types fée qui éradiquent le mal.

Vol

Les Pokémon vol sont habiles dans les airs et peuvent voler, flotter ou planer. Seul le vol à une certaine altitude confère à ces Pokémon les sensibilités du type, ce qui explique pourquoi Smogogo ou Méga-Altaria ne sont pas de ce type.
Posséder la capacité Vol n’est pas forcément une condition pour qu’un Pokémon soit de type vol. Ainsi beaucoup de sous-évolutions sont de ce type, mais n’apprennent pas Vol, car ils ont beau se déplacer dans les airs, ils ne peuvent pas transporter une personne. Au contraire, d’autres Pokémon, comme Golemastoc ou Giratina, connaissent cette capacité sans être de type vol, car à part pour transporter une personne, ils n’ont pas l’habitude de se déplacer dans les airs (du moins pas à une grande altitude).
Indépendamment de cette habileté, tous les Pokémon oiseaux sont considérés de type vol. Attention, tous les Pokémon vol ne sont pas des oiseaux, comme le prouvent Nostenfer, Charmillon ou Grodrive !
Un Pokémon lié au vent, tel Léviator (dans son inspiration), Motisma-Ventilateur ou Cotovol, se voit attribuer le type vol.
Ils procèdent donc à des attaques verticales, ou projettent de l'air grâce à leurs ailes. Ils sont souvent très rapides.
Sensibilité aux types a écrit:
- Immunités : Bien sûr les types vol ne craignent pas les tremblements de terre.
- Résistances : Ils sont à plus forte raison difficilement atteignables par les attaques terrestres, donc par les types plante, insectes et combat.
- Faiblesses : Les types vol migrent avant l'hiver car ils craignent le froid qui engourdit leurs ailes et les prive de tout moyen de subsistance.
Ce n'est pas parce-que nous ne touchons pas le sol que la foudre ne peut pas nous atteindre, mais seulement car elle emprunte le chemin le plus facile, à savoir le fil électrique ou l'avion. Au contraire, les Pokémon vol, puisqu'ils sont en hauteur, ont plus de chance de se faire toucher par l'orage. De plus le champ magnétique produit les déstabilise.
Malgré la hauteur, les rochers permettent de les atteindre et de leur casser les ailes. C’est ainsi que fonctionne la fronde ou le lance-pierre.

Nouveaux types et nouvelles sensibilités

Un problème se pose : si les types sont attribués par les scientifiques aux Pokémon selon leurs caractéristiques, pourquoi certains Pokémon gagnent de nouveaux types ?
On ne peut pas mettre ça sur le dos d’une simple erreur scientifique. Car un Pokémon changeant de type gagne aussi de nouvelles caractéristiques, qui sont, elles, indépendantes du regard scientifique. Avant que le type fée ne soit ajouté à Mysdibule par exemple, il était sensible à une attaque combat à cause de son type acier. Ce n’est donc pas qu’une question d’étiquette, le fonctionnement et le comportement du Pokémon sont affectés.
D’ailleurs ce phénomène ne se limite pas à l’apparition d’un nouveau type, des types déjà existant peuvent fonctionner différemment avec le temps. C’est le cas du type acier, qui ne résiste plus aux attaques ténébreuses et spectrales.
Dernier constat : on remarque que selon les époques, certains types sont plus présents que d’autres. C’est le cas des types eau et roche durant la Préhistoire. On peut s’imaginer que certains types, demandant un certain niveau d’évolution, étaient beaucoup moins présents, tels les types combat et psy. Les types varient aussi selon les régions, expliquant pourquoi les types acier et ténèbres existaient déjà depuis longtemps, mais n’ont fait leur apparition qu’à Johto où des Pokémon de ce type y vivaient.
On peut donc conclure que les types ainsi que les sensibilités ne sont pas immuables, mais au contraire, influencés par l’écosystème.

Conclusion

Les types ne sont donc qu'un système de classification biologique qui classe les Pokémon en fonction de leurs caractéristiques. Le monde des Pokémon étant très riche, beaucoup de ces créatures empruntent des caractéristiques à plusieurs types. Ils gagnent une certaine polyvalence dans le combat, comme Girafarig qui envoie des ondes psychiques tandis que sa queue mord, et connaissent leurs propres faiblesses et résistances.
Mais la diversité ne s'arrête pas là, puisque les Pokémon développent des aptitudes propres à leur morphologie. Ainsi, il ne faut pas chercher à trouver une logique dans les types à partir de cas isolés. La logique des types ne s’explique qu’à partir de réalités scientifiques, de croyances populaires ou de croyances mystiques.

Contribution a écrit:

Contributeurs

Ruine Maniac/Bakura : rédaction, théorie principale

Bibliographie

À venir.